L'Album Mouillé

by Sébastien Lafleur

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of L'Album Mouillé via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      $10 CAD or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $10 CAD

     

1.
03:38
2.
3.
02:20
4.
04:21
5.
02:16
6.
7.
8.
9.
10.
05:03
11.
04:44
12.
03:23

about

Écrit et composé par Sébastien Lafleur.
Réalisé par Navet Confit.

credits

released June 6, 2006

tags

license

all rights reserved

about

Sébastien Lafleur Montréal, Québec

Pour des infos, connaître des dates de shows, etc. :
sbastienlafleur@yahoo.ca

contact / help

Contact Sébastien Lafleur

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Glucosamine
GLUCOSAMINE

Ma langue danse
Dessine des silhouettes de sucre
Gigotant sans sens, rien à mâcher
Même pas de papier

Mes orbites s’échappent
Dans de la fumée baignée de lasers
Mes lunettes flashent
Et j’hallucine de tiers visages

Ma cervelle perd des voyelles
J’écraserais les cadrans sous mes semelles
J’ai la cervelle marbrée de miel
Ma cervelle perd des voyelles

Mes pieds s’épreuvent
La vie s’émeut, plantaire et sale
Demanderont l’asile poétique
Sous des aisselles à poil carotte

Mon sexe Repose
Sous sa perruque de juge sévère
Quand replaideras-tu,
Démagogique argument phallique?

Ma cervelle perd des voyelles
J’écraserais les cadrans sous mes semelles
J’ai la cervelle marbrée de miel
Ma cervelle perd des voyelles

Mademoiselle, devenez ma celle
Je suis bon, vous êtes belle

Ma batterie, ma carrosserie chantent en chœur
Des pot-pourris marins
J’écoute, je ris
Grossesse lyrique

Mais une question soudaine
Suis-je tondeuse ou rien que souffleuse?
Mais les soldats en prennent pour marcher droit
La carabine au bras

Ma cervelle perd des voyelles
J’écraserais les cadrans sous mes semelles
J’ai la cervelle marbrée de miel
Ma cervelle perd des voyelles

Mais une question soudaine
Suis-je tondeuse ou rien que souffleuse?
Track Name: L'Irakien Moyen
L’IRAKIEN MOYEN

Ça fait déjà huit mois
Que j’me fais trahir à tour de bras
J’entends les combats,
Les morceaux tombant sur ma noix
Sans mes bottes dans ma grotte,
J’ai l’chargeur qui s’meurt de peur
Paraît que j’ai l’meurtre dans l’sang,
La salive du lion savant
Sur mes proies, j’ai dormi au chaud
Maintenant, j’ai froid
J’attends l’échafaud

Tout l’monde me cherche
Plus que Mars
Des G.I. gravitent autour de ma cache
J’voulais qu’ça marche
J’voulais mourir
Autrement qu’en perdant le sourire
Mais r’garde moi ‘a face su’a photo,
J’ai l’air d’un vieux clodo
J’suis pas d’la trempe du tyran;
Celui que vous craignez jusqu’en Occident

À mon procès,
J’avouerai toutes les plaies
Combien j’ai pu rater de nœuds de cravates
Sur combien de gâchettes,
J’ai pu appuyer
Pour punir un peuple qui riait de ma moustache
J’éclaterai en sanglots
Enviant toutes les vies de matelots
Tout le monde s’en foutra,
Mais au fond d’mon cœur
J’voulais devenir facteur

Enfant, j’voulais faire vétérinaire,
Gardien de phare comme mon grand frère
Personne ne me croira,
Mais j’me voyais devenir dentiste,
Équilibriste, journaliste pigiste

Personne verra en moi l’Irakien moyen
Pas même les Russes, les Allemands, les Français, les Canadiens.
Track Name: Beurre
BEURRE

Petite fille des étoiles
Écrase-moi tes mégots
Sur ma face
À la bonne place
Plaza Tien An Men
M & M de chinois
Et cetera
Mange-moi
Écrase-moi
Allume-toi, je flambe…

Philactère lunaire
Mes cratères, tes paroles

Petite bille à poils,
À voile, qui voyage dans l’espace
Tu ramasses ce qui te trouble
Construire une Terre sans rouble
Ma troubadoure tortionnaire
Fouet fait de poussières
D’étoiles
De spirales
Ah ya ya ya ya

Philactère lunaire
Mes cratères, tes paroles
Fille à pois filante
Tout l’monde beurre
Tout l’monde s’écoeure

Petite brise sur mon cœur
Infatigable
Tu jacasses
Ma tendre pétasse
Dessine-moi un con
Plein d’espoir et de tempête
Et de fête
Dessine-moi ma bête
Nous allumerons une nouvelle guerre

Philactère lunaire
Mes cratères, tes paroles
Fille à pois filante
Tout l’monde beurre
Tout l’monde s’écoeure

Allume-toi, je flambe…
Track Name: Ton Polo
TON POLO

Qu’il est cool, ton polo
Comme il découpe ta poitrine,
Tes épaules, tes pectoraux
Je jalouse cette seconde peau

Qu’il est cool, ton polo
Comme il épouse ta caisse claire
Qu’est ton torse quand tu le tapes
Quel gorille métronome

Ton polo
Le polo de Pierre-Paul

Qu’il est beau, ton polo
Comme son bleu rappelle tes yeux
Son écusson Monté Carlo
Fait craquer les latinos

Qu’il est beau, ton polo
On ne voit que lui dans le bus
Il émerveille les marmots
Il éclipse tous les barbeaux

Ton polo
Le polo de Pierre-Paul
Polo de poils…

Qu’il est doux, ton polo
Que sa laine a l’air confo
On fait la file pour le flatter
On pleure son départ quand finit ton quart

Qu’il est doux, ton polo
J’attends toujours ton accolade
Je le préfère à mon labrador
Je veux le même pour couvrir son corps

Le polo de Pierre-Paul
Polo de poils.
Track Name: Terre-Prothèse(Poussée par le Ventre)
TERRE PROTHÈSE (Poussée par le Ventre)

Elle savoure les thés de partout, de tous goûts,
Qu’importe le prix, qu’importe l’abri
Bénétonie frôle la vie du côté lisse
Elle déprime devant les fours à micro-ondes
Elle préfère garder les buts du quart-monde
Bénétonie s’envole encore vers son corps nu

Le prochain soir que tu t’endors
Sur ma paillasse, su l’bord
D’un autre départ,
J’te volerai ton passeport

Elle n’a plus de père et croit s’en foutre
Seulement la mère qui lui sert de patère
Bénétonie fuit les sacrifices, les neuf à six
Elle a craqué pour mes yeux bleus
Ils lui rappellent l’eau de la mer Noire
Bénétonie me fait craquer comme les plaques tectoniques

Le prochain soir que tu t’endors
Sur ma paillasse, su l’bord
D’un autre départ,
J’te volerai ton passeport
J’te volerai ton foulard
J’te volerai ton polar

Elle me tend ses ficelles de courriel
Elle va revenir, elle va repartir
Bénétonie, est-ce que tu jouis?
Y’a des pays partout au creux de mes caresses
Ostie qu’ tu m’stresses
Bénétonie, j’ai pas ta face
J’suis pas d’ta race

Le prochain soir que tu t’endors
Sur ma paillasse, su l’bord
D’un autre départ,
J’te volerai ton passeport
Pour le vendre sur le marché noir
Pour t’acheter du chocolat noir
Te faire voir la vie en noir
Pour que tu broies tes idées noires
Mais moi, j’s’rai sur mon île noire
À boire avec Tintin de la bière noire
Faire l’amour sous les nuages noirs
À ma princesse négresse dans notre manoir
Bénétonie, t’as raison,
J’suis Bénéton un peu aussi.
Track Name: Je Suis en Train
JE SUIS EN TRAIN

Je suis en train de parcourir l’Amérique
Je suis en train de voir disparaître les gares
Je suis en train de faire voler mes cheveux
Je suis en train visiter les paysages

Je suis en train de partir sans revenir
Je suis en train de lire les nuages
Je suis en train de feuilleter les arbres
Comprenez-moi bien, je suis en train

Je suis en train de manger des escargots
Je suis en train, dans ce wagon-restaurant
Je suis en train de sentir la cuisson
Des poissons, de la panoplie de fines herbes,

Des hambourgeois, des plats, des crêpes bretonnes
Je suis en train d’avoir presque faim
Je suis en train d’oublier la nausée
Entre bonnes mains, je suis en train

Je suis en train de partager mon lit
Avec une araignée mésadaptée à mes rallyes
Je suis en train en classe économique
En train de construire ma croisière

Je suis en train de crier gare en rêve
Aux requins sous les rails de mon vaisseau
Je suis en train de revenir à moi
Ça va pas très bien, je suis en train

Je suis en train de parler juste de moi
Je suis en train de m’écouter parler
Je suis en train de m’imaginer
Je suis en train de me conjuguer

Je suis en train de songer à former
Un groupe de rock avec des robots
Je suis déjà en train de les programmer
Petit train va loin

Je suis en train d’oublier la raison
Je suis en train d’oublier mon délire
Je suis en train de redevenir personne
Je suis en train de me croire capable
Je suis en train de finir ma chanson
Je suis contraint par le bas de la feuille
J’étais en train d’y croire pour vrai
Je ne comprends plus rien

Je ne suis pas dans ce train.
Track Name: Poème Sado-Maso
POÈME SADO-MASO

Je te fouette
Je te traite
Comme une mouette
Je t'aime laide
Je te foule
Ma poule
Un pouce en douce

Je te traîne
En brouette
Dans le jardin
Je te bouffe
Ta touffe
Ta barbe à papa
Imberbe rousse

Je te pince
Une ampoule
Je t'allume ma poule
Je t'offre
Une pelletée de terre
Je te creuse
Un bain de boue

Je te mime
Ce que je vois
Dans ton estomac
Je t'aime pleine
J'aime tes boules
De billard
Dans ta mâchoire

Je te plie, poli
Je t'accroupis
Me penche sur toi
Je t'en prie
Chère chimi
Refais-moi tout ça
Et pisse sur moi.
Track Name: Pomme-Grenade
POMME GRENADE

Pomme éclaboussée de pétales brûlées
Appel pyromane de la République
Le pire est à partir pour le pensionnat
L’Empereur appelle les patriotes du Sénat

Fantômes
Fanfan
Fantasmes
Fends dans l’air maussade

Pomme pourrie de pépins pétards
Pète, épands tes pellicules et turbicules
Rappelle-moi tes batailles primitives
Réponds par la bouche des puits de pétrole

Fusée
Fumée
Fumoir
Fut-elle l’allumeuse finale?

Peut-être que papa ne reviendra pas
Que pleuvent les pilules, les pommes-grenades
Pomme-poires, roche, papier, ciseaux, aiguilles
Peuple à pantoufles, parle-moi de toi

Fête
Faible
Faire quoi?
Fais dodo mon enfant roi.
Track Name: Météore
MÉTÉORE

Cachée derrière les poussières
D’étoiles et d’acariens,
Tu suçais ta solitude
Sans téléscope et sans carte,
Sans boussole, sans coutelas,
J’ai déniché ta cache
Sans cogner, sans souffrir,
Sans crier, sans courir,
J’ai collé à ton cou en collier,
En lauriers, en quartiers,
En lunes de baisers

L’espace est vide, c’est l’Univers
On s’crosse, on songe aux baleines à bosse
L’espace, c’est plate pis y’a pas d’place
Dans mon cockpit pour t’accueillir sur ma paillasse
Les météores peuvent bien décimer tout Montréal-Nord,
Moi, j’m’en sacre rare
Les mannes plein nos crânes,
Nous craquerons pour muter,
S’accoupler dans les cratères,
Peut-être même s’y plaire
Shoshanah…

Tiraille-moi avant l’aube
Mitraille-moi de toi
Avant toute aube
Tiraille-moi
Avant que notre vaisseau
Ne sonde d’autres cieux

Mirage-moi
Merveille-moi
Tiraille-moi de toi
Avant la bombe
Tyranise-moi
Avec tes roses noires
Et tes cravaches de plumes
Shoshanah…
Track Name: Ovarium
OVARIUM

T’es entrée dans ma danse
Comme venue d’une autre vie
C’est vrai que l’on fréquente
Les même bars qu’en l’an deux milles
Mais moi, j’ai bien corné
Je n’fends plus au moindre coup
Comme d’autres, t’as envoûté
Beaucoup trop mon cœur de chien

Aujourd’hui, j’ai l’intellect
Pour guider mes gestes vers celles
Qui ne feront pas de scène,
Qui ne me malmèneront pas
Qui garderont ma gueule intacte
Baignant dans l’Ovarium
En somme, je n’aimais plus
Trois secondes précédant cette brise
Ta revenante bise

J’ai fui avec le carton
D’allumettes barbouillé d’ta plume
Dessous des nombres saouls,
T’as tracé un cupidon
Tu m’as embarrassé
Tu m’as comme perturbé
J’préférais partir en flaque
Plutôt qu’manger des claques

J’ai pas confiance en toi
J’connais déjà ton sofa
On s’est déjà dit Adieu
J’déteste dormir les bras en croix
Qu’est-c’tu crois
Ma bouche de soie?
Que je fonds dans tes yeux louches
Je décampe pour prendre ma douche
Retourner au calcaire grillage
Mes amers otages

Il est midi du bat
Je m’avoue échec et mat
J’ai dormi trois heures et quart
J’ai repris contact au corps
Je grille une cigarette
J’enraye un mal de tumeur
J’appose tes allumettes
Au creux de ma pomme d’amant

Dix-huit ans et toutes mes dents
Tout à coup comme au collège
J’me sens con et ça m’fait bien
Je griffone trois ritournelles
En attendant les heures PM
Pour caller ma coquine caresse
J’avale le café le plus fort
Et maquille mes cernes de peur
Pour un bain de vapeur
Pour un bain ayahan…
Track Name: Sangsues
SANGSUES

Sans rancœur.
Sans cupides plaidoyers
Non sans testostérone
Redigérée
Sans bon sens
Sans public identifiable
Sans motocyclette
Non sans sens d’la modestie

Sens mon d’sous de bras
Ça sent la paperasse
Sens les courants
Des virgules sur la chair
Sens mon onguent
Qui déborde de sa maison
Je sais y’a pus d’place
Mais je m’plais sur ta face

Sans faire peur
Non sans bonbons roses
Embarquez par centaines
Dans mon bazou
Sentez-vous à l’aise
Garochez vos appareils
Montrez-moi vos dents croches
Souriez pour le vil phoque

Et si les ceintures
Et si la solitude
Et si la torture
Vous procurent de la crainte
Sans mes sangsues,
Vous éprouverez un peu de mort
Ce ne sont que des mots
Ce ne sont que des mots.