L'Album Brûlé

by Sébastien Lafleur

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $10 CAD

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
01:29
10.
11.
12.
04:52
13.

about

Sébastien Lafleur nous entretient ici de feu, de cendres, de renaissance, d’amour, de meurtre, d’incendies imaginés et même bien réels. Cet album en porte l’emprunte et l’odeur. Des sons tirés du quotidien maquillent ce paysage infernal. Vous reconnaîtrez peut-être le chant d’une bouilloire, l’agression d’un réveille-matin, le cycle d’une sécheuse...

credits

released February 15, 2011

Écrit et composé par Sébastien Lafleur.
Réalisé par Navet Confit.
Enregistré dans La Cage à Hedwigg, au Studio de l'Amour et dans L'Antre du Navet.

tags

license

all rights reserved

about

Sébastien Lafleur Montréal, Québec

Pour des infos, connaître des dates de shows, etc. :
sbastienlafleur@yahoo.ca

contact / help

Contact Sébastien Lafleur

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: La Jambe de Jeanne
LA JAMBE DE JEANNE

J’aime la jambe de Jeanne
Elle est si longue et si agile
D’une blancheur de marbre
Aveuglante et belle

J’aime la jambe de Jeanne
La fougue dans ses coups de pied
Sa candeur, ses poils
Blonds comme de la bière

J’aime la jambe de Jeanne
Unique en son genre
Elle est forte et musclée
Un tatoo de Belgazou

J’aime la jambe de Jeanne
J’aime la caresser
Quand sa botte frôle ma fourche
Sous la table chez sa mère

J’aime sa jambe
J’aime sa jambe
La jambe de Jeanne
Fait des shows de boucane

J’aime sa jambe
J’aime sa jambe
La jambe de Jeanne
Fait des shows de boucane

J’aime la jambe de Jeanne
Même ses blessures
Cascadeuse téméraire
Elle sue, elle pue

J’aime la jambe de Jeanne
C’est la seule qu’elle possède
Quand son genou craque,
Je trouve tellement que le son ressemble à Joe Bocan

J’aime sa jambe
J’aime sa jambe
La jambe de Jeanne
Fait des shows de boucane.
Track Name: Septembre 2005
SEPTEMBRE 2005

Septembre dans ma tête,
Contemplant les pêches
Les genoux couverts de gales
Pauvres enfants en larmes
De retour pour salir l'école
Mais on les savonne
On relave leurs bols
Pissant debout même sans un sou,
Le bonheur s'abreuve au berlingot

Septembre déjà
Rien foutu en juillet août
La shed beurrée de graisse
Je suis ta chèvre
Tu es mon pis
Ma blonde, quand tu reviendras au monde,
Je t'apprendrai à réparer tes poumons
Nous achèterons une ferme
Je t'aime comme un totem aime les territoires à problèmes

Pas question d'abandonner
Sale idéal de liberté
Pardon si je t'ai fait de la peine
Oui, je suis allé chanter dans une place quétaine...
Peut-être quétaine, mais c'est la place que j'aime...

Septembre dans ma face
Essuyant l'échec
Encore, mais tant mieux
La vie cul sec
La couche aux fesses,
Ma province me blesse
Elle se fait vomir
Danser debout, ça prend des jambes
Car le bonheur s'abreuve de sueurs

Septembre 2005,
Sempiternel chaos
Les hiboux font ooh ooh
La shed beurrée de graisse
Mon monde, quand tu seras plus du monde,
Je t'achèterai des bonbons
Je ne m'ennuierais jamais,
Si je faisais ce que des femmes font pour faire de l'effet

Pas question d'abandonner
Sale idéal de liberté
Pardon si je t'ai fait de la peine
Oui, je suis allé chanter dans une place quétaine...
Peut-être quétaine, mais c'est la place que j'aime...
Track Name: Bien dans sa Porsche
BIEN DANS SA PORSCHE

Je pénètre la forêt vierge
Adoptant l’attitude
Détachée, adéquate,
Promenant mon foie
Souriant, intelligent,
Je danse comme quatre sur un 2 piasses
Les milieux de discothèque
Dans les milieux urbains et sexes
Demandent rigueur

Soirée de ressourcement,
Retour au corps, au système D
Comme dans décors
Je me dévore et je m’en fous
De vos genoux, mes minous
Danser, la science n’est plus qu’odeur
Des aisselles, de la bière par terre
Des sporadiques livres ouverts,
Pisse minutes

Je te regarde pas
Et ta sacoche accroche
Tout le monde et sa poche
Ça n’a pas l’air le fun

La ferme orwellienne,
Animalière,
Britannique et prolétaire
Que je décroche le grand rôle;
Barbouiller vos maisons
De slogans châtiant la drague
Civilisée accompagnée
De cadeaux alcoolisés
Décorum

Ta tache d’alcool au col
Et tes gougounes me saoulent
Quête des drinks plus loin
Je lis dans les lignes de cokes
Casse-moi pas le bécycle
Vas soigner cette vilaine peau
Ta tache d’alcool au col
Et tes gougounes me saoulent
Quête des drinks ailleurs
Track Name: Nos Corps Sont
NOS CORPS SONT

Déçus par le temps,
Par un printemps pénétrant
Nous broutons nos poitrines
C'est drôle, on dirait que le bleu nous boude
Admets donc
Que quand même
Nous sommes bien, ensemble
Sur ce balcon ce matin

Nous crachons d'ici haut
Sur les plumes de chapeaux
Ta tête sur mon ventre,
Entends-tu se débattre l'enfant
Tout grippé,
Étripé?
Toi, moi, lui,
Locataires sur notre propre Terre

Nos corps sont
Simplement libération
Nos corps se sondent

Déçus par le temps,
Par la fourrure des riens errants
Couche-toi sous ma graisse,
Je te protégerai de la grêle
Incendie
Cette nuit dans la boulangerie
Toi et moi, locataires
Dans notre propre système solaire

Nos corps sont
Simplement libération
Simplement libération
Nos corps se sondent

Nos corps sont
Simplement libération
Simplement libération
Nos corps se sondent

Nos corps se sondent
Nos corps s'étreignent
Nos corps se trouvent
Nos corps se dressent devant Boston
Motivés, nos corps soudent

Nos corps sont
Simplement libération
Simplement libération
Nos corps se sondent

Nos corps sont
Simplement libération
Simplement libération
Nos corps s'endorment.
Track Name: La Boucane et l'Abeille
LA BOUCANE ET L'ABEILLE

Voilà déjà trois mois qu’Olivia emménagea
Ici dans ce cinq et demi semi-meublé
En face de chez elle vous viviez, petit couple non-fumeur
Mi-vingtaine, misérables dans votre bonheur promptement béhavioriste
Et de sa fenêtre, Olivia observait ta femme aux frisous roux
Qui lisait toujours un brin avant d'aller dormir
Parfois des romans parfumés, mais surtout
Des biographies de peintres jadis célèbres et infidèles
Doutais-tu, toi, qu’Olivia s’abonnât aux mêmes revues que toi
Mais ce soir-là
« Mais ce soir-là »
Votre voisine traversa la rue
« Je traversai la rue »
Elle sonna, elle embua votre judas
« Je sonnai, j'embuai votre judas »
Elle ouvrit le coffre de vos écrits interdits
« J'ouvris ce coffre qui m'était interdit, mais… »
Pour vous barbouiller de tout son corps vinaigre prénom
« … infiniment destiné »
Aviez-vous besoin de beurre lorsqu’elle butina vos fleurs?

Ma voisine Olivia vous surprendra
Sûrement un soir de canicule
Vous proposera l'abreuvoir,
D'y boire le vin qu'elle vole aux veuves
Elle est la tache et le sel
La tache et le sel
La tache et le sel
La langue autant que le poil

Vous signerez son plâtre
Vous vous prosternerez
Devant autant de boisson
Ma voisine coule dans les veines des moules saoules
Elle est la boucane et l'abeille
La boucane et l'abeille
La boucane et l'abeille
La beuh autant que les boeufs

Et méfiez-vous si vous êtes aux femmes
Ma voisine Olivia voit dans votre main un bain de bulle
Vous y pêcherez, sans vous douter
Que c'est votre peau que vous arrachez
Elle est la bouffe et la poubelle
La bouffe et la poubelle
La bouffe et la poubelle
Le pauvre autant que le Pape

Voilà déjà trois mois qu’étonnamment personne n’était venu
Elle attendait presque maniaquement, hystérique
Espérant voir un jour des policiers et des créanciers
Forcer cette satanée porte
La fracasser pour enfin humer l'odeur des cadavres se putréfiant
Sous les poissons d'argent et le flot continu de la douche
C'est que vous vous disputâtes
« C'est que nous nous disputâmes »
Vous la traitâtes de sotte
« Vous me traitâtes de sotte »
Elle vous traîna jusqu'à ce que vous deveniez traîneau
« Je vous traînai »
Ça s'est passé pendant un solo de guitare
« Je voulais être votre amie, à vous qui n'aviez rien dans la vie »
Elle voulait faire une fleur à vous qui n’aviez pas de cœur.
Track Name: Les Cigares Imaginaires
LES CIGARES IMAGINAIRES

À ta porte, je frappe
Et je t'apporte des fleurs
Importées de continents émergents
Sniffe ce pollen que je t'offre
Et ces promesses
D'ivrogne élevant des chiens
Dans les ruelles au futur incertain

Frotte mon front
Donne-moi la fièvre de Noël
Investir une caverne
Pour enfin retrouver la caravane de sa gitane
Et nous fumons ces cigares imaginaires
Que je t'ai rapportés de mes voyages d'affaires
L'écume, le caviar,
Clavarder et galoper sur la plage

Demain matin, je pars tôt
Je mange mes croûtes de couleurs
J'ai de la peine parce que je t'aime
Mais je refuse de vivre dans ta noirceur
Sale, je suis sale
D'histoires maussades
Chimiquement
Inapte à déterrer autre chose que des cadavres mutilés

Ne vois-tu pas cette pupille?
Qui pointe sur toi son crayon-bille
Ensemble enchaînés sur une chamelle
Et ne jamais goûter le lait, ni le fromage, ni les mamelles
Et nous buvons ces paroles imaginaires
Que nous vomirons sur la tombe de notre père, le paternel
Le Père Noël apporte bientôt nos cadeaux.
Track Name: Les Mouches à Feu
LES MOUCHES À FEU

Aujourd’hui, je ne m’ennuie
De personne, je foisonne
D’idées connes cependant bonnes
Je chasse à l’arbalangue au chat

Probablement que toi, tu t'empiffres de foie gras d'oie
Pleurant devant ce téléroman que tu aimes tant
Toi mon poulet au toupet de pissenlit
Dont parfois le bec pue le vin d’épicerie

Toutefois, je t’apprécie,
Sophie

S’il est vrai qu’on disparaît
Dans la broue noire du nous
Je préfère les trous de ver
Possibles, mais introuvables

Pendant que je m’amuse, tu ne joues pas de cornemuse
Abuseras-tu de Bruel, de Cabrel ou du scalpel
Toi ma comtesse chauve au bouquet de lilas mauve
Dont parfois la langue me rappelle la guimauve

Mais sans ça, je t’apprécie,
Sophie

Siffler les yeux fermés sur mon matelas de gymnase
M’imaginer voyager en solitaire très loin de mes pairs
Certain enfin de mes maux, de ma faim
Souffler sur des mouches à feu
Flotter les fesses en fleurs

Aujourd’hui, nul ne cherche autrui,
Profondeur, bonne humeur
Seul j’assume et présume
L’expansion de l’esprit-mixtion

Le pire dans cette histoire, c’est que tu te sens seule ce soir
Tu me parlerais de ces papillons se débattant dans ta plaie
Sois ton propre trait de craie sur l’asphalte
Dont parfois la poussière fait mousser la bière de malt

Sur toi, je t’apprécie,
Sophie

Siffler les yeux fermés sur mon matelas de gymnase
M’imaginer voyager en solitaire très loin de mes terres
Certain enfin de mes maux, de ma faim
Souffler sur des mouches à feu
Et flottent mes fesses…

Siffler les yeux fermés sur mon matelas de gymnase
M’imaginer voyager en solitaire très loin de mes pairs
Certain enfin de mes maux, de ma faim
Souffler sur des mouches à feu
Flotter les fesses en fleurs.
Track Name: Brûlé par la Neige
BRÛLÉ PAR LA NEIGE

Des terrasses, des rues
De fumeurs frustrés
De se geler la grue,
De vivre mort-nés

Ne pense plus à elle
Elle, elle aime la laine
Ne souffle plus des bulles
Ça te brûle les veines

Cesse le sel
Cesse le sucre
Où as-tu mis ta tuque,
Marcel?

La cuisine est vide
Depuis que ma cousine
Est tombée dans une ride
Et va la vie d’usine

Montréal-Nord étouffe
Sous sa touffe de poils
Et si les jambons souffrent,
C’est pour nourrir la naine

Et danse Maman
De toute ta moelle
Où as-tu mis ta pelle
D’antan?

Cessez de ciller,
Cheminées obscènes,
Candeurs d’internés,
Donnez-vous la peine

Le goudron m’appelle
Lui, il noie ma bouche
Ta peau goûte le sel
Québécoise mouche

Oui mais mon pays
Ce n’est pas un pays
C’est de la marde
Blanche.
Track Name: Saint-Hubert
SAINT-HUBERT

Bibelots pas chers
Tapis pas chers
Plumeaux pas chers
Pour épousseter vos souvenirs de la mer

Bibelots pas chers
Tapis pas chers
Plumeaux pas chers
Pour épousseter vos souvenirs de la mer

Pas cher mon frère
Pas cher pas de triche
Beau bon pas cher
Pas cher pas cheap
C’est pas cher sur Saint-Hubert.
Track Name: L'Héritière du Trône d'Écosse
L'HÉRITIÈRE DU TRÔNE D'ÉCOSSE

C'est dimanche
Donc, Papa est parti taquiner la truite
Moi je tripote ma poupée sans bras

Mon dada à moi, ma maxime, c'est scier
Ton pied, ton nez, mais même à mains nues
Je te rends femme-tronc flottante, amusante
En ma qualité de capitaine, je plante ce mât dans ton nombril coi

Je suis la petite fille prétendument héritière du trône d'Écosse

Écoute-moi, Barbie pas de bras
Je brûlerai tes bas comme brûlais-je tous plastiques chinois
Ton tatou de cobra fera fureur à la fête foraine
Je t'y traînerai au bout d'une chaîne, on nous lancera des vingt-cinq cennes

Mon dada à moi, ma maxime c'est scier
Ton pied, ton nez, mais même à mains nues
Je te rends femme-tronc flottante, amusante
En ma qualité de capitaine, je plante ce mât dans ton nombril coi

À la pêche à la mouche
Papa s'en fout si je joue avec ses clous
Suffisent le lac et sa bouteille de cognac

Je suis la petite fille surdouée et qui souhaite au monde sa crise cardiaque

Dans la lune,
Comme réfugiée dans sa douillette
J'y chatouille les princes ignorés
Je dessine mon ultime chef-d'oeuvre chimère

Mon dada à moi, ma maxime c'est scier
Ton pied, ton nez, mais même à mains nues
Je te rends femme-tronc flottante, amusante
En ma qualité de capitaine je plante ce…

Mon dada à moi, ma maxime, c'est scier
Ton pied, ton nez, mais même à mains nues
Je te rends femme-tronc flottante, amusante
En ma qualité de capitaine, je plante ce mât dans ton nombril coi

À la pêche à la mouche
Papa s'en fout si je joue avec ses clous
Suffisent le lac et sa bouteille de cognac

À la pêche à la mouche
Papa s'en fout si je joue avec ses clous
Je suis la petite fille prétendument héritière du trône d'Écosse
Je suis la petite fille surdouée et qui souhaite au monde sa crise cardiaque.
Track Name: Baladine Abitibienne
BALADINE ABITIBIENNE

Baladine,
Baleine habile
Tes globules bouillent tant tu bouges bien
Aveuglante et baladeuse,
Ta bière précieuse perle de ta peau

Pauvre oiseau mort dans la soute
À bagages par froid hivernal
Gelé sur du journal
Son bec tout sec

Baladine abitibienne,
J'oublie Grozny et ses balais rustres
Rebelle, je crachais du bitume
Dans ma poutine russe
Bouderas-tu une partie de poches?

Si épreuve il y a, c'est dans le chas
D'une aiguille dans une botte qui brûle
À bout de bras,
Sa suie salit

Baladine,
J'aime quand tu plies tes bourrelets
J'y bois ta paix
Souris Bastien, beau et fin
Oh! Miroir dis le moi!

Pauvre oiseau mort dans la soute
À bagages par froid hivernal
Gelé sur du journal
Son bec tout sec.
Track Name: Mousse
MOUSSE

Menottez-moi aux poignets de la Terre
Recouvrez-moi de pluies printanières
Attachez-moi avec mes cheveux
Aux arbres et aux vers,
Aux nids de bourdons

Pendez à mon cou, la clef des volcans
Mais j’ai peur des avions, des catapultes
Attrapez-moi sur mon lit de lave
M'écrasent, mes haltères
J’apporte un message

Alexandra, je vole…
Vers les yeux vides des ouragans
Là où l’humain
Ne rêve qu’à tes seins

La plaine enterre les morts du cortège,
Les amants clandestins, les étoiles de mer
J’oscille sous le poids des crucifix
J’embrasse les courants,
M’étrangle en tournoyant

Alexandra, je coule…
Sur un tableau de pique-assiettes
Là où l’humain
N’a plus jamais faim

Libère-moi, douce prison,
Rousse moisson, mirage
Attaque-moi sur le front nord
Là où il y a de l’or,
Il y a Val-d’Or

Hallucine-moi, époussette-moi
Retrouve-moi sur mon tapis brûlant
Découpe-moi ces lianes d’épines
Made in Taiwan,
Ces médailles Kelvin

Alexandra, je colle…
À tes paupières, à tes jugements
Là où l’humain
Ne rêve que d’un bain de mousse.
Track Name: La Vitesse Lumière
LA VITESSE LUMIÈRE

Ma langue prend l'eau
Dans ta bouche écho
Béatrice, débarrasse-toi
De cette brassière à pois

Nous déjeunons au lit
Nous brûlons des calories
L’âme béate, je te lis
Des biographies

Sur mon coup de soleil,
Tu dessines des conseils
Qui sont si sages
Doux sur le visage

Ton cocon éclot
Dans ma bouche d'ego
Ma gorge se noue,
Car c'est ton refuge

Dehors, nous nous tenons debout
Devant leurs interdictions
À double tranchant,
Leurs doubles discours

Nous devinons la folie
Dans leurs dogmes
Feu l’époque où l'acquis,
Le tout cuit

Nous clouaient le bec
Nous souffrions du souffle,
Sentions le soufre
Nous flaubions notre fric

L'éphémère fait peur
Cela cause les crises de coeur,
Les crimes pour l'huile
Nous ne craindrons plus la tuile

Qui ne tombera peut-être pas
Qui sait où l'univers va ?
Nous avons laissé entrer
La vitesse lumière

Depuis tout va si vite
Toi la balle, moi la mite
J'ouvre grand
Rien ne s'avère trop encombrant

Même les hypernovas
Mais nul ne sait où l'univers va
Même les hypervéloces
Nul ne sait si les étoiles se lassent

Est-ce que l'univers sert la gent ordinaire?
Mes questions éclosent
Car ta bouche m'arrose
D'idées nouvelles et de lumière.